Il y a quelques jours, Bruno Le Maire a annoncé « plus de souplesse » pour l’octroi de financement immobilier. En effet, il est important de garder une dynamique pour que les primo-accédants puissent avoir accès à la propriété.

L’endettement passe de 33% à 35%

A court terme le ministre souhaite que les banques donnent une priorité absolue aux primo-accédants. Le critère du taux d’endettement va être assoupli : le taux d’endettement maximal va passer de « 33% à 35% », ce qui va permettre aux jeunes ménages d’avoir un peu plus de souplesse.

L’achat ou la construction d’une maison va donc redevenir possible pour un grand nombre de français dans les semaines à venir. Une bonne nouvelle pour relancer un marché durement impacté par la Crise Sanitaire.

Une durée de remboursement maximale amenée à 27 ans

Les règles avaient été durcies concernant l’octroi de prêts sur des durées allant de 30 voire Même 35 ans. LE conseil des sages avait donc limité la durée de remboursement à 25 ans. Les banques pourront donc dès à présent desserrer légèrement leurs critères d’octroi en passant les durées de remboursement à 27 ans maximum. Cet assouplissement sera « formellement » adopté dans les semaines à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici